Pourquoi ouvrir un compte bancaire professionnel ?

Compte bancaire professionnel

Vous souhaitez devenir indépendant en créant votre propre boite ? Dans ce cas, il est nécessaire de suivre quelques étapes de création d’entreprises. Parmi les formalités à remplir, l’ouverture d‘un compte bancaire professionnel est une réelle nécessité. En effet, les procédures à suivre varient selon les formes de société. Est-il vraiment obligatoire de créer un compte courant professionnel ? Quelle entreprise est concernée par cette obligation ? Et quel est l’intérêt d’ouvrir un compte bancaire professionnel. Découvrez les réponses à toutes ces questions à travers cet article.

Zoom sur le compte bancaire professionnel

À titre informatif, l‘ouverture d’un compte bancaire professionnel présente d’innombrables atouts. De prime abord, celle-ci permet de séparer toutes vos opérations concernant vos domaines commerciales de celles des domaines particuliers. Grâce à cette option, vous pouvez éviter les risques liés à la confusion comptable et fiscale. Également, cette solution favorise la nomination d’éventuels mandataires ainsi que co-titulaire de ceux de votre compte privé. Qui plus est, cette solution vous offre la possibilité de souscrire à des services conçus spécialement aux professionnels. À noter que toutes les entreprises ne sont pas obligées à ouvrir un compte bancaire. Tout dépend en fonction des procédures nécessaires ainsi que les formalités à respecter. Dans tous les cas, disposer d’un compte bancaire professionnel reste sans aucun doute un réel atout. Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à cliquer ici.

Dans quel cas l’ouverture d’un compte bancaire est-elle obligatoire ?

Généralement, toutes les entreprises à capital social telles que EURL, SARL, SAS ou SA doivent ouvrir un compte bancaire professionnel lors de leur création afin de déposer leur capital social. En effet, il faut souligner que sans ce compte bancaire professionnel, l’entreprise ne bénéficie pas de certification de dépôt de fonds, donc, elle ne peut pas accéder à la banque. Aussi, celle-ci ne dispose pas d’immatriculation. Sachez que la banque a tout le droit de refuser toute ouverture de compte courant professionnel. Cependant, rien ne vous empêche de pencher vers une banque de France afin de profiter de la procédure du droit au compte. En outre, les créateurs d’entreprises individuelles sont bannis immédiatement de cette obligation étant donné que son entreprise ne bénéficie pas de capital social. Dans la plupart des cas, il s’avère obligatoire pour les employeurs d’ouvrir un compte réservé à l’activité de leur entreprise à condition que leur chiffre d’affaires ait nettement dépassé les deux années de civilisation consécutive, et ce, pour un montant de 10 000 euros.

Où et comment créer un compte bancaire professionnel ?

Pour cela, plusieurs choix s’offrent à vous. Ainsi, vous aurez la possibilité de créer votre compte bancaire professionnel auprès d’une néo-banque ou une banque traditionnelle. Si vous êtes à la recherche d’une banque adoptant un large réseau d’agences ainsi qu’une certaine connaissance de terrain, la banque traditionnelle reste sans doute une excellente alternative. En choisissant cette banque, vous pouvez être suivi par un conseiller professionnel. Toutefois, vous aurez droit à des prêts facilement. En revanche, leurs tarifs paraissent onéreux et les procédures sont plus importantes. Aussi, il est essentiel de vous déplacer en agence afin de vous renseigner sur les documents à fournir et les procédures à suivre. Quant à la néo-banque, celle-ci propose des services en ligne et la quasi-totalité de son activité est manipulée via ordinateur ou tablette. Mieux encore, il vous est possible de créer votre compte professionnel sans vous déplacer. Aussi bien au bureau qu’à la maison, en faisant quelques clics sur internet, vous pouvez ouvrir facilement et rapidement votre compte bancaire professionnel. Cependant, ces offres peuvent présenter quelques inconvénients à savoir l’absence d’agence bancaire. Idem, vous n’aurez la possibilité d’encaisser des espèces auprès de votre néo-banque.

L’importance de l’expert comptable pour entreprise SARL
Les différents statuts juridiques possibles pour les entreprises