Quand faut il décider d’arrêter son activité ?

Publié le : 05 juillet 20213 mins de lecture

Prendre la décision de fermer son entreprise n’est pas une chose anodine. C’est considéré comme un échec personnel pour son dirigeant. Cependant, cela peut être une sage résolution pour ne pas courir le risque de se retrouver en litige. Quand faut-il se dire que c’est le moment de capituler ?

Quels sont les signes qui vont vous permettre de déceler le moment opportun ?

Tout d’abord c’est votre comptabilité qui sera le premier élément solide. Toutefois, vous pouvez considérer les points suivants, à l’instar d’un fonds de roulement insuffisant. Dès que vous avez des difficultés à faire tourner votre affaire, c’est déjà un signe. Votre compte est en état négatif, et les bénéfices sont en déclin. Il y a aussi l’incapacité de payer les charges élevées, ou de prévenir les impôts. L’impossibilité de respecter le préavis et les indemnités des salaires mensuels de vos travailleurs est aussi révélateur. Comme signe, vous avez aussi le problème de paiement des fournisseurs et des prestataires. Un secteur d’activité en déclin, vous allez le ressentir dans vos comptes. Mais surtout, vous identifierez des perspectives de développement incertaines. Par ces éléments déclencheurs, vous pouvez vous rendre à l’évidence.

Nous vous recommandons : Qu’est ce que le dépôt de bilan ?

Que faut-il faire ?

Si votre entreprise se trouve dans le rouge, et que le fait de payer les dettes et les obligations est devenu un problème, il est temps de penser à un dépôt de bilan pour arrêter vos activités. Vous allez prendre la décision collectivement si vous avez des associés. Dans le cas contraire vous allez le faire par vous-même. Il est important de le réaliser dans un bref délai pour ne pas se retrouver en litige avec vos fournisseurs ou vas prestataires. Le dépôt de bilan va être effectué au tribunal du commerce dans les 45 jours après la déclaration de cessation d’activité. Une période d’examen suivra cette étape, et les obligations de l’entreprise seront gelées momentanément. Et à la fin de la procédure les avoirs de l’entreprise seront comptabilisés pour payer les créanciers.

Nous vous recommandons : Arrêt définitif d’une entreprise par dissolution et liquidation

Ce qu’il faut retenir

Il y a toujours ce moment où vous allez vous dire qu’il vous est encore possible de redresser la situation de votre entreprise. C’est tout à fait normal. Mais il ne faut pas se voiler la face. Rendez-vous à l’évidence. Pour vous aider à franchir le cap, consultez votre expert-comptable. Il vous expliquera la situation de votre entreprise. Sans oublier le fait que si vous tardez à déposer le bilan, vous risquez des poursuites judiciaires pour entêtement.

Comment procéder au recouvrement d’une facture impayée ?
Recouvrement de créances : contacter un cabinet spécialisé en ligne

Plan du site